Maman au bord de la crise de nerfs

Qui n’a jamais pleuré dans sa voiture, à 8h32, après avoir déposé ses enfants à l’école ???

De fatigue, de colère, de détresse… Et oui, car ce matin, comme moi, tu as encore hurlé sur tes enfants : pas beaucoup, juste pour qu’ils se lèvent, qu’ils prennent leur petit-dej, qu’ils se brossent les dents, qu’ils s’habillent, qu’ils montent en voiture, qu’ils s’attachent… Sans oublier le bonnet, l’écharpe et les gants en cette période sibérienne… Et le cartable (toute l’année, c’est mieux), le sac de sport, le gouter (« mais non, j’aime pas les mini-BN »)… Juste pour ça.

Alors qu’hier soir, c’était juste pour les devoirs, la douche, le dîner, le brossage de dents (et oui, 2 fois par jour !!!), aller au lit, éteindre, retourner au lit, éteindre, aller se coucher, éteindre, TU VAS TE COUCHER MAINTENANT !!!!!……….

Quelle violence verbale – si si j’en suis consciente.

Mais comment je fais, moi, pour garder mon calme, pour être toujours souriante comme la « maman calme » de Florence Foresti qui nous fait tant rire (tant envie surtout !) :

« Crier, hum, à quoi bon ?! »…

Comment je fais pour donner les consignes calmement, puis fermement mais sans jamais monter dans les tours…

Les questions, c’est vraiment à moi que je dois les poser ? La remise en question, c’est moi qui doit ENCORE la faire ? Pourtant, je n’ai qu’une question à leur poser :

Mais pourquoi ils n’obéissent pas ?

Ce serait tellement plus simple !!!

Parce que je n’en peux plus moi. De me mettre dans cet état-là. D’en arriver à redouter le moment où je vais les retrouver le soir. D’appréhender le week-end qui approche (on n’est que mardi !!!) et la séance de devoirs digne d’un rodéo dans une marmite bouillonnante bombardée de météorites…

Et il paraît qu’il ne faut surtout pas leur dire… qu’on est au bord du « kids-out » (aussi appelé burn-out parental) : tu connais le burn-out, et bien le « kids-out », c’est pareil mais pas à cause de ton boulot… Ne pas flancher devant eux donc, car ça les déstabilise et du coup, ils sont encore pires ! Si c’est possible – il paraît…

Raté ! Ce matin, j’ai pleuré… À 8h28… Ils étaient encore dans la voiture…

O.

NB : comme toi, j’adore mes enfants…

1 réponse
  1. VR
    VR says:

    Tu es vraiment très douée pour exprimer ce que les femmes ressentent
    Continue à écrire c’est vraiment bien
    Je l ai envoyé à ma soeur qui galère énormément avec ses enfants…

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *