Femme de caractère, féministe, née un 13 juillet

Simone Veil s’est éteinte vendredi 30 juin 2017 à l’âge de 89 ans.

Une grande dame qui a été marquée par l’Histoire : la guerre, la déportation, les camps de la mort.

Une grande dame qui a marqué l’Histoire par son engagement en faveur des droits des femmes, de la réconciliation franco-allemande, de la construction de l’Europe.

Une grande dame qui a sa place au Panthéon et qui va y entrer avec Antoine, son cher mari.

Née un 13 juillet, cette grande dame a du caractère. Trop souvent, et notamment les journalistes masculins disent qu’elle a « mauvais caractère ». Faisons comme pour un homme politique et disons plutôt, pour elle et pour toutes les autres (suivez mon regard), qu’elle a de la poigne et des convictions ! C’est cette force de caractère qui lui permit de mener tous les combats de sa vie.

Féministe (décidément que de points communs), en 1975, elle arrache à une Assemblée presque exclusivement composée d’hommes le droit à l’avortement voté dans le cadre de la loi qui porte son nom, la loi Veil. Ainsi, elle libère et sauve des centaines de milliers de Françaises qui ont depuis le choix. Le choix de ne pas laisser faire la nature, le droit de disposer de leur corps, de leur vie.

Elle milite pour la parité. En dehors même de l’égalité, elle insiste sur le fait que les femmes ont beaucoup à apporter.

Toute jeune, elle est marquée par le fait que son père, brillant architecte cultivé et érudit, interdise à sa mère de travailler. Comme beaucoup de femmes le font encore aujourd’hui, cette mère répète chaque jour à ses filles qu’elles doivent non seulement travailler mais avoir un bon métier.

Simone Veil elle-même, bien que diplômée de droit et de sciences politiques, a dû batailler, négocier avec son mari Antoine pour avoir le droit de travailler.

Elle voulait exercer le métier d’avocat ; il lui propose magistrate, métier moins prenant…

Tout change, rien ne change.

Aujourd’hui encore, les femmes ne peuvent pas toutes se consacrer autant qu’elles le souhaiteraient à leur vie professionnelle, faute d’un partage équitable du « travail à la maison » et de la charge mentale.

Alors ne lâchons pas le flambeau et restons en veille !

Madame Veil entre au Panthéon. Prolongeons l’hommage et inscrivons le droit à l’avortement dans la Constitution pour que nos filles, nos sœurs, nos femmes n’aient plus jamais à se battre pour ce droit fondamental.

Merci Madame Veil.

O.

2 réponses
  1. Nathalie O
    Nathalie O says:

    C’est une immense perte pour les femmes Simone Veil, mais au delà pour l’humanité.
    Toute son existence fût marquée à choisir la Vie plutôt que la mort.
    Elle, qui a eu un devoir de mémoire avec la Shoah était malade d’Alzheimer ! Quel étrange destin…
    Comme si elle devait oublier toutes les horreurs terrestres de la condition humaine pour enfin lâcher prise face à la finitude, sans souvenirs, pure.
    Elle avait ce regard bleu acier qui transperce et fait autorité d’où émane aussi une dureté, une certaine froideur, une force imposées sûrement par son chemin de vie exceptionnel.
    Rien ne lui aura été épargné, sa vie a été un combat pas un long fleuve tranquille.
    Celui qui quitte ce monde n’est pas accompagné par l’argent, l’or ou les pierres précieuses ( tu retourneras poussière !) mais par ce qu’ont été son enseignement et ses bonnes actions.
    Simone Veil est un exemple et une source de lumière pour nos contemporains.
    « Sur le chemin de la justice se trouve la vie et son sentier aboutit à l’immortalité ».
    Puisse l’âme de Simone Veil rester éternellement liée au faisceau des vivants et nous inspirer.
    Tu me manques Simone Veil mais tu resteras dans ma mémoire et dans mon cœur.
    Pensées et hommages à Mireille Darc et Pierre Bergé deux personnalités hors du commun également qui ont contribué à faire progresser l’humanité positivement.
    Ces Très Grandes et belles personnes sont françaises, Vive la France !

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *