Articles

Femme de caractère, féministe, née un 13 juillet

Simone Veil s’est éteinte vendredi 30 juin 2017 à l’âge de 89 ans.

Une grande dame qui a été marquée par l’Histoire : la guerre, la déportation, les camps de la mort.

Une grande dame qui a marqué l’Histoire par son engagement en faveur des droits des femmes, de la réconciliation franco-allemande, de la construction de l’Europe.

Une grande dame qui a sa place au Panthéon et qui va y entrer avec Antoine, son cher mari.

Née un 13 juillet, cette grande dame a du caractère. Trop souvent, et notamment les journalistes masculins disent qu’elle a « mauvais caractère ». Faisons comme pour un homme politique et disons plutôt, pour elle et pour toutes les autres (suivez mon regard), qu’elle a de la poigne et des convictions ! C’est cette force de caractère qui lui permit de mener tous les combats de sa vie.

Féministe (décidément que de points communs), en 1975, elle arrache à une Assemblée presque exclusivement composée d’hommes le droit à l’avortement voté dans le cadre de la loi qui porte son nom, la loi Veil. Ainsi, elle libère et sauve des centaines de milliers de Françaises qui ont depuis le choix. Le choix de ne pas laisser faire la nature, le droit de disposer de leur corps, de leur vie.

Elle milite pour la parité. En dehors même de l’égalité, elle insiste sur le fait que les femmes ont beaucoup à apporter.

Toute jeune, elle est marquée par le fait que son père, brillant architecte cultivé et érudit, interdise à sa mère de travailler. Comme beaucoup de femmes le font encore aujourd’hui, cette mère répète chaque jour à ses filles qu’elles doivent non seulement travailler mais avoir un bon métier.

Simone Veil elle-même, bien que diplômée de droit et de sciences politiques, a dû batailler, négocier avec son mari Antoine pour avoir le droit de travailler.

Elle voulait exercer le métier d’avocat ; il lui propose magistrate, métier moins prenant…

Tout change, rien ne change.

Aujourd’hui encore, les femmes ne peuvent pas toutes se consacrer autant qu’elles le souhaiteraient à leur vie professionnelle, faute d’un partage équitable du « travail à la maison » et de la charge mentale.

Alors ne lâchons pas le flambeau et restons en veille !

Madame Veil entre au Panthéon. Prolongeons l’hommage et inscrivons le droit à l’avortement dans la Constitution pour que nos filles, nos sœurs, nos femmes n’aient plus jamais à se battre pour ce droit fondamental.

Merci Madame Veil.

O.

Soraya, notre Kim K à nous ?

Et dire que c’est grâce à cette agression sexuelle chez Hanouna que Soraya, tu vas (peut-être) devenir célèbre !

Je suis affligée. De tant de vulgarité et de bêtise. Qui en plus, dévalorisent l’image de la femme.

Pour ceux qui n’ont pas suivi, je rappelle que tu es la victime d’une agression sexuelle Lire la suite

TRUMP // HILLARY

Je sors du boulot.

Dehors, Il fait encore 35°. La ville s’est vidée de ses habitants pour le mois d’Août. Lire la suite

« Il faut pondérer… »

L’affaire Baupin a animé les médias toute la semaine. Et la maison tout le week-end.

En féministe convaincue, j’y vais de ma tirade pendant le déjeuner dominical, entre les radis et le poulet rôti : Lire la suite

Moulinex libère la femme…

8 mars 2016, Journée Internationale du Droit des Femmes…

1946, le principe de l’égalité absolue entre hommes et femmes est inscrit dans la Constitution française. Pourquoi donc encore se mobiliser pour le droit des Femmes en France en 2016 ?  Lire la suite

#ELLEactive

Le Forum des femmes actives : une journée pour soutenir la réussite de toutes les femmes, sans exception

J’y étais !!! Lire la suite