TRUMP // HILLARY

Je sors du boulot.

Dehors, Il fait encore 35°. La ville s’est vidée de ses habitants pour le mois d’Août.

Les enfants ne sont pas encore rentrés de vacances.

Je suis au volant de ma petite voiture italienne. Vitres baissées. Cheveux au vent.

Je quitte la torpeur de la ville vers un rosé bien glacé. Sereine, détendue. Je tourne le bouton de la radio.

Encore une émission sur les Présidentielles américaines. Après tout, ça fait voyager !!!

D’une oreille distraite, j’entends le journaliste dresser en 2 mots le portrait du vulgaire candidat Trump : sexiste et raciste.

Je ne peux qu’être d’accord. Ce type qui veut renvoyer les étrangers et interdire l’avortement mérite sans aucun doute ces qualificatifs.

Mais j’ai une question :

Peut-on aussi qualifier de sexiste ce journaliste qui, à longueur de phrase, pour mettre en confrontation les 2 candidats, nous sort cette étrange formule : « TRUMP contre HILLARY » ?

Moi, à ce journaliste, je meurs d’envie de lui demander pourquoi il ne parle jamais de l’affrontement « DONALD // CLINTON » !

Et, dans la même veine, pourquoi ces collègues se permettent des « Ségolène », des « Roselyne », et autres « Nathalie » à longueur d’interviews ??? Et jamais des « Manuel », « Nicolas » ou «  Laurent » ???

Les femmes de pouvoir sont-elles des figures si familières que se justifie la disparition du patronyme ?

C’est quoi l’idée ???

La figure de la mère ? Une posture protectrice envers ces « pauvres femmes fragiles », ou au contraire une attitude dominatrice de ces intervieweurs masculins ?

Vous allez me dire que je vois le mal partout.

Non.

Je suis juste pour l’égalité entre les femmes et les hommes et ça passe aussi par le respect de la personne dans sa fonction. Cette différence de traitement me met mal à l’aise. Comme si je ressentais que ces femmes n’étaient pas considérées à leur juste valeur. Et par extension, moi, à ma petite place.

Cette familiarité est révélatrice de notre société sexiste.

Messieurs, s’il vous plait, un peu de respect pour ces femmes qui s’apprêtent à briser l’ultime plafond de verre. Que ça vous plaise ou non.

O.

 

4 réponses
  1. Nathalie
    Nathalie says:

    Merci pour cet article !
    Je n avais pas vraiment fait attention avant ta remarque sur le prénom au niveau des femmes en politique ; il suffisait de le dire….. Tu as raison maintenant ça me choque!!

    Répondre
  2. Sevestre
    Sevestre says:

    Complètement d’accord ! combien de fois ai-je fait cette réflexion en écoutant radio, télévision ou commentaires machistes de quelques messieurs de mon entourage ! A chaque fois, je réagis et je me fais traiter de féministe comme si c’était une injure !!!

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *